Astuces

Quel est le taux d'humidité idéal dans une maison ?

Quel est le taux d'humidité idéal dans une maison ?

Pourquoi s'intéresser au taux d'humidité relative dans une maison ?

Dans une maison, le pourcentage de vapeur d'eau contenue dans l'air par rapport à la quantité maximale que celui-ci peut absorber s'appelle l'humidité relative (ou hygrométrie).
Dans une habitation, ce taux est évidemment amené à varier en fonction de divers paramètres, comme par exemple :

  • La température extérieure et la saison ;
  • Le nombre d'habitants dans la maison (une famille de 4 personnes dégage naturellement plus de 10 litres de vapeur d'eau par jour);
  • Le type de chauffage choisi ;
  • Les activités intérieures…

Or il est très important de connaître le taux d'humidité dans une maison afin de voir si celui-ci n'est pas trop bas ou trop élevé, et, le cas échéant, le réguler. Tout simplement parce que pour vivre correctement dans une maison et être en bonne santé, les êtres humains mais également les animaux et les plantes ont besoin d'un certain taux de vapeur d'eau dans l'air !
 

Le taux d'humidité idéal dans une maison

En France (le taux d'humidité optimal dans un logement varie en fonction du climat et donc des zones géographiques), le taux d'humidité idéal se situe selon les médecins entre 40 et 60% -et plutôt entre 45 et 55% pour les personnes de santé fragile. De manière générale, un taux d'hygrométrie situé entre 45-65% est tout à fait acceptable.
 

Comment mesurer le taux d'humidité dans une maison ?

Pour mesurer le taux d'humidité et la température de votre maison, il existe un appareil tout simple mais très efficace : l'hygromètre. Équipé d'une sonde et d'une aiguille (modèles les plus anciens) ou d'un cadran digital (modèles plus récents et plus pratiques d'utilisation!), l'hygromètre mesure et analyse en quelques minutes seulement la qualité de l'air ambiant dans une maison.

Attention cependant : bien que facile d'utilisation et assez précis, l'hygromètre n'est pas un outil fiable à 100% pou mesurer le taux d'humidité dans une maison. Si vous avez des doutes ou que vous souhaitez mesurer de manière très précise et exacte le taux d'hygrométrie chez vous, faites appel à un professionnel !
 

Taux d'humidité dans une maison trop élevé ou trop bas : quels sont les risques ?

S'il est important de connaître le taux d'humidité idéal dans une maison et de savoir mesurer l'hygrométrie d'un logement, c'est qu'un taux d'humidité trop élevé ou trop bas peut avoir des conséquences néfastes dans une maison, que ce soit au niveau de sa structure en elle-même, mais aussi pour ses occupants.

En effet, un taux d'humidité trop élevé (supérieur à 65%) dans une maison peut se traduire par :

  • La prolifération de microbes et de micro-organismes pouvant être à l'origine d'allergies ou d'infections (comme les acariens par exemple).
  • Le développement de champignons et/ou de moisissures sur les murs et les plafonds de la maison avec une odeur de moisi qui reste constamment.
  • L'apparition de condensation sur toutes les surfaces froides de la maison.
  • Un décollement du papier peint ou la dégradation de peinture sur les murs (cloques, craquellement).
  • Du linge qui sent mauvais car il ne sèche pas correctement.

Mais un taux d'humidité relative trop bas dans une maison (en dessous de 30%, ce qui arrive souvent l'hiver quand le chauffage fonctionne en permanence) n'est pas non plus bon sanitairement parlant, car un air ambiant trop sec peut avoir pour conséquences :

  • Une augmentation des irritations pulmonaires, oculaires, des allergies et de l'asthme car les virus se répandent plus rapidement quand l'air est asséché.
  • Des problèmes de déshydratation.
  • De la fatigue et des maux de tête.
  • Des gerçures au niveau des lèvres ainsi que des congestions nasales.

Comment réguler le taux d'humidité dans une maison ?

Pour éviter de vous retrouver avec un taux d'humidité trop bas ou trop important chez vous (avec les conséquences que cela peut engendrer), retenez que :

  • Vous pouvez lutter contre un taux d'humidité trop élevé en aérant et en ventilant correctement votre intérieur, en l'isolant correctement, et le cas échéant en investissant dans un déshumidificateur pour assécher l'air ambiant.
  • Un taux d'humidité trop bas peut être rattrapé grâce à un humidificateur électrique.